PATHOLOGIES

VOICI QUELQUES PATHOLOGIES RENCONTREES EN TRAUMATOLOGIE DU SPORT
TENDINOPATHIES

TENDINOPATHIES

Les tendinopathies vulgairement appelées tendinites sont très fréquentes. Le diagnostic nécessite souvent un examen d'imagerie (Echographie, IRM). Le traitement reste difficile et doit être adapté au type de tendinopathie rencontré. Il consiste bien souvent en un repos relatif avec modification du geste sportif, un traitement de kinésithérapie, l'usage d'anti-inflammatoires et infiltrations, des techniques modernes comme les ondes de choc et le PRP. et parfois même la chirurgie.

ENTORSE DE CHEVILLE

ENTORSE DE CHEVILLE

La vulnérabilité de la cheville en sport est très importante. Voila pourquoi c'est la pathologie la plus fréquemment rencontrée. "Il n'y a pas de petite entorse". Toute lésion nécessite un diagnostic précis afin de déterminer le grade de la lésion et d'exclure des dégâts collatéraux (fracture, lésions tendineuses,...). Un bon traitement (souvent conservateur fonctionnel à base d'attelles, kinésithérapie) est préconisé afin d'éviter les récidives.

TROUBLES POSTURAUX

TROUBLES POSTURAUX

La médecine du sport se doit d'être attentive aux troubles posturaux statiques ou dynamiques retrouvés surtout chez les jeunes patients. Un examen clinique global à la recherche d'une désaxation des membres (ex: genu valgum, récurvatum...) ou du tronc (ex: inégalité des membres inférieurs, scoliose,...) est indispensable afin d'en évaluer l'importance de celles-ci, le risque de pathologies qui en découleraient et la nécessité ou non d'être prise en charge (kinésithérapie, semelles, corsets...).

L'ENFANT SPORTIF

L'ENFANT SPORTIF

La société demande de plus en plus à l'enfant sportif. Il commence de plus en plus tôt son sport et le nombre d'entrainements est également plus élevé qu'avant. Avec tout ça le nombre de pathologies spécifiques de l'enfant est en nette progression. On constate de nombreuses pathologies de surmenage sur les cartilages de croissance et les traumatismes aigus sont aussi plus nombreux. L'enfant sportif n'est pas un adulte en miniature et il faut en tenir compte. (Ici: fracture en motte de beurre)

DORSO-LOMBALGIES

DORSO-LOMBALGIES

Le sport mais aussi la vie professionnelle occasionnent des pathologies dorsales et lombaires fréquentes. Les problèmes peuvent être mécaniques (surcharges articulaires, blocages) ou discaux (hernie ou protrusion) avec ou sans atteinte neurologique. Un bon bilan clinique et une bonne imagerie est nécessaire. Le traitement médicale (kiné) reste le 1er choix avant une chirurgie.

PATHOLOGIE MENISCALE

PATHOLOGIE MENISCALE

Les lésions méniscales sont très fréquentes en traumatologie du sport. Avec un bon interrogatoire et un bon examen clinique le médecin du sport peut en faire le diagnostic. Néanmoins la réalisation d'un examen complémentaire (IRM, arthroCT) permet de confirmer ce diagnostic. Le traitement reste souvent chirurgical (arthroscopie) sauf dans le cas de lésions stables non douloureuses.

TRAUMATISMES AIGUS

TRAUMATISMES AIGUS

Les traumatismes aigus sont très fréquent en sport. On retrouve les pathologies musculaires (déchirures, contusions), les entorses ligamentaires, les luxations traumatiques (épaules, doigts...) mais aussi les fractures osseuses. Un diagnostic rapide permet de mettre en place le traitement le plus adéquat pour éviter les séquelles et les risques de récidives.

ENTORSES DES GENOUX

ENTORSES DES GENOUX

Les entorses du genou peuvent être à l'origine de ruptures des ligaments croisés (antérieur ou postérieur), stabilisateurs du genou, mais aussi des ligaments collatéraux (interne ou externe) ou de lésions méniscales. Les ligaments croisés doivent être diagnostiqué et traités convenablement car en cas de rupture, la reprise d'un sport dit pivot contact (rugby, football, hockey, basket...) est risquée et le traitement chirurgical doit être envisagé.

PUBALGIE

PUBALGIE

La pubalgie est bien connue des footballeurs. Elle regroupe plusieurs entités pathologiques de la région pubienne. Le problème le plus fréquent est une faiblesse de la paroie abdominale (hernie inguinale du sportif), il y a aussi l'arthropathie du pubis et les tendinopathies des adducteurs et des muscles abdominaux. C'est souvent une pathologie difficile à gérer mais le bon diagnostic permet souvent de raccourcir la durée de celle-ci.

PRISE DE RENDEZ-VOUS

ADRESSES

Mentions légales

 

LUNDI à VENDREDI

DE 8h30 à 18h30

Cabinets

+32 2 346 06 57

 

&

 

Hôpital DELTA

+32 2 434 81 00

 

    80 Blvd Du Souverain

    1170 Watermael Boitsfort, Bruxelles

    (Herman Debroux, arret 94 Tenreuken)

    +32 2 346 06 57

    &

    Medinsport

    229 Bv Sylvain Dupuis

    1070 Anderlecht, Bruxelles

    (Westland Shopping)

    +32 2 346 06 57

     

    &

     

    Hôpital DELTA

    201 Bd du Triomphe

    1160 Auderghem, Bruxelles

    +32 2 434 81 00

     


     

    Les informations présentées sur ce site Internet sont fournies dans un seul but informatif.

    Je m’efforce de mettre à jour le contenu de ce site Internet aussi fréquemment que possible. Néanmoins, je ne peut garantir l’exhaustivité ou l’exactitude des informations publiées sur ce site ou ses usages éventuels. Je décline toute responsabilité quant au contenu de ce site Internet et aux conséquences de toute action entreprise sur la base des informations publiées. Les éventuelles erreurs ou omissions dans les contenus du site ne peuvent être retenues à mon encontre.

    Le présent site Internet peut contenir des liens hypertextes ou des références à d’autres sites. Je décline toute responsabilité quant au contenu de ces sites et ne saurait être tenu pour responsable en cas de préjudice résultant de ces contenus. Les liens hypertextes pointant vers d’autres sites sont mis à disposition des utilisateurs du présent site par souci de commodité.

    Les articles publiés sur ce site sont protégés par le droit d’auteur.

     

    Ce site est réalisé par Nicolas VANDENBALCK

    @2013

    ENTORSES DES GENOUX

    Les entorses du genou peuvent être à l'origine de ruptures des ligaments croisés (antérieur ou postérieur), stabilisateurs du genou, mais aussi des ligaments collatéraux (interne ou externe) ou de lésions méniscales. Les ligaments croisés doivent être diagnostiqué et traités convenablement car en cas de rupture, la reprise d'un sport dit pivot contact (rugby, football, hockey, basket...) est risquée et le traitement chirurgical doit être envisagé.